Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 14:34

get-attachment-6.aspx.jpeg

 

 

 

get-attachment-7.aspx.jpeg

 

 

 

 

 

get-attachment-4.aspx.jpeg

 

 

 

 

get-attachment-9.aspx

 

 

 

Partager cet article

commentaires

lizagrèce 09/01/2012 21:51


Je le trouve joli ce vêtement lapon


http://maisondeliza.over-blog

judith 09/01/2012 20:49


entre clopine et daphnée ,plus il y a de coups  attendus qui s'echangent,plus je me demande s'il n'y a pas là une vaste mystification.Cette Daphnéee,espece de marie-chantal  traînant
tous les coeurs apres soi  par les effets conjugués de son brio intellectuel et de sa seduction physique  et qui en  prime n 'a aucune generosité et accable de son mepris
condescendant tout ce qui lui semble indigne de  son univers elitiste , me semble trop caricaturale pour etre vraie .  je me demande s'il n'y apas deriere un mâle
facetieux qui s'amuse à mettre dans un personnage de femme tout ce qu'il deteste  pour jouer les provocateurs,et compter les coups  .

clopine 10/01/2012 14:44



Judith, ce "match" ne mérite pas votre attention, je vous assure. Mais personnellement, je ne crois pas à une mystification, car Daaphnée est là depuis longtemps sur le blog, et au début, elle
laissait échapper quelques informations sur sa charmante personne...


En fait, je me venge un peu sur elle de toutes les Daaphnées que j'ai pu rencontrer, et qui m'ont parfois blessée. Vous savez, on en a tous rencontré : des professeurs qui tentaient de masquer
leur solitude derrière un orgueil professionnel exagéré, devant qui la jeune fille fraîche du premier rang n'avait aucune chance, même si elle était douée,  mais qui adorait, par-dessus
tout, la flatterie. De ces femmes qui affirment hautement n'avoir jamais eu besoin du féminisme pour réussir dans la vie, qui sont incapables d'empathie et qui, rentrées chez elle, au milieu des
objets coûteux pour lesquels elles ont travaillé dur, tentent de combler le vide de l'endroit en caressant le velours de leur superbe canapé (vide...). Je ne crois pas que Daaphnée ait eu des
origines bourgesoises, à la manière d'un TKT : je crois qu'elle a effectivement travaillé dur pour en arriver là, mais qu'elle réagit comme les naufragés qui, armés d'une hache, sont prêts à
trancher les mains des survivants qui réclament une place dans le canot. Gentille petite personne, quoi.


En tout cas, rien à voir avec vous, Judith. J'ai pensé à vous hier, en voyant une photo sur Libération (je tâcherai de vous la retrouver) et j'ai pensé à vous encore, en écoutant une de ces
musiques mélangées, métissées, que j'aime tant : il s'agit d'un groupe klezmer de fort bonne tenue qui interprète des airs classiques. Ici, c'est Satie réinterprété façon yiddish, et je ne sais
ce que vous en penserez, Judith, mais moi j'adore ça !


 


Pour vous, donc :


 


http://www.deezer.com/music/track/1397333


 


(si ça ne s'affiche pas, il faut chercher dans DEEZER le groupe SHIRIM, interprétant la deuxième gnossienne de Satie; Je trouve que l'interprétation klezmer redonne à Satie la dimension satirique
que les interprétations trop léchées font oublier, alors qu'à mon sens, elle est là et bien là...)


 


BISE A VOUS JUDITH


ET MERCI DE VOTRE VISITE


 


CLO 



TKT 09/01/2012 18:59


Bonjour Clopine,


aucun kitsch dans les couleurs , à ne pas mettre quand même avec vos ballerines dorées.


Les Françaises adorent les chaussures dorées, cela fait beaucoup rire "mes" Suisses.


Amicalement,


votre duel avec Daphnée m'amuse, il ne manque q'un crime ou deux, entre vous, et cela ressemblerait aux Deseparates Housewives.

clopine 10/01/2012 14:51



Cher TKT,


Mais il y a crime entre nous deux, voyons ! Comme je viens de l'écrire à Judith, je crois fermement que, contrairement à vous, les goûts bourgeois de Daaphnée ne lui viennent pas de son origine.
Je crois au contraire qu'elle a dû travailler longtemps, et dur, pour acquérir sa précieuse place à l'université, et qu'elle a dû sacrifier beaucoup plus qu'elle ne veut bien le dire pour cette
position sociale (je crois qu'elle invente une vie amoureuse ou un fils aimant, et que pour de vrai elle crève de solitude inavouée). D"'où son aigreur, et  d'où surtout cette posture qui
ressemble à celle des naufragés qui, armés d'une hache, sont prêts à trancher les mains des rescapés qui prétendraient vouloir une place dans le canot. Alors que vous avez la désinvolture de qui,
au berceau,  a été bercé par les fées, fussent-elles des belles-mères,  une cuillère d'argent dans la bouche. D'où votre indulgence (coupable, évidemment, m'enfin).


On peut effectivement s'amuser à ces tableautins salonnards que propose la RDL. Mais on peut s'en détourner aussi, non, et avec plus de profit, non ? 



judith 09/01/2012 10:09


Les gens un peu coincés,confits dans une conception elitiste de l'elegance,  et sûrs de leur distinction -je ne nomme personne -  peuvent  contester  l'elegance de
ce vêtement, mais une chose est sure , son kitsch en fait un regal d'humour .

Zoé Bergeret 08/01/2012 16:23


Très utile pour être repérée par les secours en montagne.


 

Présentation

  • : Clopine..Net !
  • Clopine..Net !
  • : bavardages, causeries, conversations, colloque, conférence, discussion, échange de vues, propos, causerie babillage, causette, palabre, commérage, conciliabule, jacasserie, parlote et autres considérations
  • Contact

Livre paru...

      Disponible sur amazon.com

1-2couv recherche finie

Livres à paraître...

Book-1 Carte*-copie-1

Archives