Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 12:09

 Des films de Jane Campion,   qui m'ont bien évidemment attachée corps et âme à l'oeuvre de cette femme, "un ange à ma table" reste l'un des plus fascinant. C'est sans doute à cause de lui que les livres de Janet Frame foisonnent à ce point sur mes étagères -  le film est en effet une très fidèle adaptation de l'oeuvre de l'écrivaine, diagnostiquée à tort comme schyzophrène au début de sa vie. "Un ange à ma table" est en tout point remarquable, mais la scène la plus frappante, qui m'a marquée plus que je ne saurais dire, n'est pas écrite dans  le livre - et éclaire en trois plans la douleur de l'absence. 

C'est le moment où l'héroïne revient dans sa maison natale, commence à ranger et trier les affaires, et tombe sur les chaussures de son père défunt. Figurez-vous qu'internet me permet de l'inscrire ici, cette scène qui, pour une fois,  me voici  obligée de l'admettre,  m'apparaît comme au-delà des mots (ce que je rencontre rarement !)  - elle est ici très fugitive, mais, malgré sa rapidité,  sa force me semble rester intacte. Contrairement à moi, qui n'en sort certes pas intacte !!! 

 

 

 

 

 


Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Clopine..Net !
  • Clopine..Net !
  • : bavardages, causeries, conversations, colloque, conférence, discussion, échange de vues, propos, causerie babillage, causette, palabre, commérage, conciliabule, jacasserie, parlote et autres considérations
  • Contact

Livre paru...

      Disponible sur amazon.com

1-2couv recherche finie

Livres à paraître...

Book-1 Carte*-copie-1

Archives