Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 10:36

C'est une mauvaise habitude, mais je dois l'avouer : il faut, surtout l'hiver, que Clopin soit absent pour que je m'occupe vraiment de mon grand âne Dagobert.

 

Surtout depuis quelques années. Je le soupçonne de ne s'être jamais vraiment remis de la mort de sa première femelle, la douce Nanette - quand la suivante, la farouche Quenotte de la Brande, est arrivée, c'est elle qui a pris les commandes. L'hiver passé entre la mort de l'une et l'arrivée de l'autre a été mauvais, pour le grand mâle. Clopin et moi en sommes sûrs : il a eu une "dépression nerveuse" asine, compliquée du coup (Freud serait là...) de problèmes respiratoires...

 

Nous le ménageons donc : plus question de l'atteler à la carriole, l'été, pour balader des flopées de copains et d'enfants. Il est le plus souvent dans le champ du haut, isolé, à regarder au loin les autres animaux...

 

Il a blanchi du poil, aussi, ce qui ne serait pas grave si cela ne s'accompagnait  d'une maigreur que je ne m'explique pas. Son râtelier, garni tous les jours, reste plein : l 'âne a perdu son appétit. Tout juste s'il daigne avaler le son soufré qui améliore son emphysème, et s'il croque, par gourmandise, les céréales granulées répandues dans  le râtelier.

 

Oh, bien sûr, quand j'arrive dans le champ, il vient toujours vers moi, me reconnaît, et s'il le pouvait, il me serrerait la main ! Mais il me paraît fatigué et "absent" : est-ce qu'un âne peut connaître le spleen baudelairien ? Dans quelques semaines, il va rejoindre Quenotte : mais l'ânesse est, elle, en pleine forme - elle et le petit Eloi (enfih, "petit", c'est une expression, parce que l'ânon va bientôt dépasser sa mère !) ne laissent  pas une miette du foin quotidien, je peux l'assurer - comment cela va-t-il donc se passer ?

 

J'aime tant cet âne, et nous avons vécu tant de choses ensemble - un voyage en trois jours à Dieppe, des balades sous une pluie épouvantable, des sorties en pleine neige, des retours nocturnes sur des sentiers herbus, et puis cette grosse tête qui venait se poser sur mon épaule, l'été, quand nous sortions regarder les étoiles... Il n'est pas si vieux que cela, à peine plus que le Clopinou, et les ânes ont normalement une espérance de vie de trente-cinq à quarante ans.

 

Alors ? Je m'inquiète, et je voudrais que Clopin me garantisse que tout va bien. Bon, ce soir, ce sera carottes pour  le grand Dagobert, d'abord, et aussi betterave bien sucrée : il adore ça.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Clopine..Net !
  • Clopine..Net !
  • : bavardages, causeries, conversations, colloque, conférence, discussion, échange de vues, propos, causerie babillage, causette, palabre, commérage, conciliabule, jacasserie, parlote et autres considérations
  • Contact

Livre paru...

      Disponible sur amazon.com

1-2couv recherche finie

Livres à paraître...

Book-1 Carte*-copie-1

Archives