Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 11:41

Le week-end a tenu ses promesses - j'en garderai un souvenir lumineux, d'autant que les quelques quarante jeunes gens, venus des quatre horizons (du Québec ou de  Lille à Limoges en passant par Rennes ou Bordeaux, avec un fort contingent de Parisiens et quelques brayons  - les plus jeunes, amis d'enfance de Clopinou), rajeunissaient les lieux. Ou, plus précisément, il y avait comme une concordance entre les pousses vertes du jardin, les feuilles qui se déployaient, les chants amoureux des oiseaux, et les corps souples, lisses et fermes qui s'ébattaient là... Le printemps, dans toute sa splendeur !

 

J'ai bien peur d'avoir, comme à ma triste habitude, été un peu trop présente, un peu envahissante, parmi cette jeunesse. Certes, la photo de Clopin sur son vieux tracteur (pour la corvée de bois, on a brûlé dans un grand feu toutes les vieilles souches traînant dans les prés), environné d'une nuée de jeunes femmes agitant les bras et souriant largement, valait bien que je "batte le rappel" des jeunes filles, les appelant à grands cris pour qu'elles s'installent autour du chauffeur... Mais malgré tous mes efforts (je laissais régulièrement la place à mes "belles-filles") je ne suis jamais très discrète. J'ai peur d'avoir un peu blessé la copine du grand frère - je ne le voulais pas, mais à mon récit apocalyptique du nettoyage de la cuisine (je ne l'avais jamais vue aussi pleine de bordel que ça, le lendemain matin), elle m'a répondu d'une voix un peu flûtée "oh, ça, ça se nettoie vite", au lieu du merci complice que j'attendais...

 

Bah, ça n'est pas grave, tant nous nous sommes tous bien amusés, tant les jeunes ont  profité pleinement des lieux. Les parisiens, surtout, étaient curieux de notre "exotisme" - les ânes, les moutons, le tracteur, etc. - et le méchoui a régalé tout le monde.

Je crois que tout le monde était donc content - même si le pauvre Clopinou a eu à gérer un conflit de loyauté, qui ne sera, je le crains, pas le dernier. En effet, ses potes d'enfance -ils se sont rencontrés en primaire- sont un peu en "décalage" avec les jeunes adultes indépendants, amis de son frère. Et surtout, la dynamique de leur petit groupe (ils sont cinq ou six) est restée "coincée" aux déconnades potaches et adolescentes de la fin de la seconde... Or, ils ont tous, désormais, la vingtaine : il faudrait qu'ils grandissent un peu, et dépassent le stade de "on se bourre la gueule, on fait du bruit, on s'en fout des autres". Cette attitude a obligé le Clopinou à "veiller au grain", à gérer au plus près ses potes - il y est arrivé sans problème, certes (tous l'aiment bien, et ils étaient chez lui), mais non sans dépense d'énergie et self-contrôle ; il était proprement, avec sa copine qui a elle aussi dû canaliser les jeunes gens, épuisé le lendemain matin. Or, dès le lundi, il était en concours blanc...

 

Bah, c'est certes un peu dommage mais formateur, au fond. Ce conflit de loyauté -d'un côté, des potes d'enfance restés brayons, plutôt prolos, et encore ados, et de l'autre, une fête avec son frère aîné, sur fond de discussions sur les projets d'avenir, de voyages, de jeux collectifs et de grands moments de poilade collective, il devra certainement l'assumer de plus en plus. C'est aussi dans ce genre de confrontation que la personnalité se construit. Et pour l'instant, Clopinou agit très exactement comme il convient de le faire : préservant la fête collective, tout en assurant à ses vieux potes la preuve de son affection, et en leur demandant, disons "de grandir un peu"...

 

Je suis d'accord pour qu'on renouvelle une telle fête à la maison. Mais ce ne sera pas avant un certain temps : le frère du Clopinou, et sa compagne, se sont envolés dès ce matin pour le Québec,  et entameront dès le mois d'août un "tour du monde" qui doit durer au minimum un an.

 

Ils se sont envolés : c'est le sort des oiseaux, et je leur souhaite de tout mon coeur bon vent...

 

J'espère pouvoir mettre quelques photos clopiniennes en ligne, ici même : pour partager, quoi.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Clopine..Net !
  • Clopine..Net !
  • : bavardages, causeries, conversations, colloque, conférence, discussion, échange de vues, propos, causerie babillage, causette, palabre, commérage, conciliabule, jacasserie, parlote et autres considérations
  • Contact

Livre paru...

      Disponible sur amazon.com

1-2couv recherche finie

Livres à paraître...

Book-1 Carte*-copie-1

Archives