Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 04:59

Je viens de prendre une résolution. 4 : 59, un soir de février, c'est un bon moment je trouve...

 

Je vais écrire des "Vies de Jim".

 

Parce qu'après tout, cette période de ma vie qui a ressemblé (un peu) à ça :

1248735551_jules_et_jim.jpg

 

vie que j'ai partagée avec Clopin/Jules de l'époque et Jim, dont le cerveau se détruit petit à petit, le mérite. 

 

Et puis je ne sais pas quoi faire d'autre. Certains, certaines, devant la maladie de Jim, se détournent, parce que c'est trop insupportable. D'autres essaient encore de le rencontrer, malgré tout, et sans doute par reconnaissance : car Jim, qui passait pour un être étrange,  était généreux, et n'hésitait jamais à vous offrir des musiques, des livres, des images, des idées aussi - pratiquant ainsi une sorte de "potlach" culturel. Chacun fait ce qu'il peut !

Or, je n'ai à ma disposition que des mots. Bien sûr, c'est dérisoire. Mais que faire d'autre ?

Clopin, lui, fait du Clopin. Il aide Jim en réparant sa maison, surveille le chantier de la véranda pour qu'il ne pleut plus dans la baraque, rebranche la chaîne Hi-Fi, bref, ce qu'il a toujours fait, quoi. Ne l'ai-je pas rencontré autour de l'installation d'étagères, dans cette petite maison même qui est devenue un taudis ? Clopin/Jules,  comme nous tous, a de plus en plus de mal à  rencontrer ce Jim, qui porte désormais le masque terrible de la maladie. Mais il en témoigne,  à sa propre manière. Cette photo de Jim, prise par Clopin à notre retour de Venise, est peut-être le portrait le plus exact de ce qu'est notre pauvre ami aujourd'hui - et la prise de vues a été un moment joyeux, dont nous avons tous profité. 

AA2_9941.jpg

 

J'envie à Clopin son talent : mais au moins, ma résolution est prise. J'écrirai ces "Vies de Jim", ce sera forcément incomplet, partial, voire même sans intérêt aucun. Mais je dois le faire, c'est tout. 

 

(il est si tôt : j'attends que la "lumière soit" là, et je vais me coucher. Bonne écoute !)

   

Partager cet article

Published by clopine - dans Vies de Jim
commenter cet article

commentaires

Anne 22/02/2011 11:15



andrem, je m'inscris en faux, je t'ai lu !


 


Et je suis ravie de re découvrir la plume de Clopine, par ailleurs. Ne boudons pas les plaisirs.



andrem 22/02/2011 00:38



Bonsoir Clopine. J'ai déjà raconté une histoire de JIM en quatorze épisodes sur mon blogue que personne n'a lu comme d'hab. Je vous souhaite une meilleure chance et
d'atteindre l'ultime tourbillon.


Comme vous le dites, il a mille et une vie, JIM, alors quatorze de plus ou de moins, que nous importe!



JC 21/02/2011 10:44



Clopine,


Vous me connaissez bien mal et ceci explique certainement que nous nous soyons si mal compris : JE N'AI QUE FAIRE DE VOTRE PARDON !!!


Je ne vois pas pourquoi à cause d'un point de vue qui a pu vous choquer, je devrai vous demander pardon ! Ce serait d'un ridicule achevé ...


J'ajoute que, bien que désolé par votre réaction, je n'ai jamais eu l'intention de vous présenter des excuses. Laissons là ces bêtises. Retrouvez vite votre
légendaire bon sens ...



JC 21/02/2011 09:45



Désolé de vous avoir peiné, Clopine, ce n'était pas mon intention !


Tant pis ! Je maintiens que cette photo est atroce. Vous le voyez autrement, grand bien vous fasse.


J'en tire les conséquences immédiates : je ne viendrai plus vous ennuyer de sitôt puisque votre engagement sensible ne vous permet pas de supporter un
point de vue différent du votre !


Bonne chance au nouveau blog ...


 



clopine 21/02/2011 10:20



Merci de vos excuses, JC, elles me touchent, et vous voilà pardonné. Cette photo, que vous trouvez hideuse, n'est pourtant que la représentation d'un masque. Et il me plaît d'imaginer que la
maladie de Jim n'est qu'un masque, qu'un jour il enlèvera, comme ça, et qu'on le retrouvera tel qu'en lui-même.


 


Mais ce qu'une imagination, et la réalité est toute autre : les amitiés et les solidarités, autour de Jim, s'effritent (et comment en vouloir à qui que ce soit, alors que je suis la première, non
à me détourner ou me défiler, mais à reculer devant les recontres avec lui ?) et ce masque ne fait plus illusion. Il y a un côté absolument pathétique à tout cela, dont la photo rend également
compte à mon sens - c'est que le cerveau de JIm, bien que malade, reste là, tout près. Regardez l'oeil derrière le masque : il est bien vivant... 


 


Vous serez le bienvenu ici, soyez-en sûr. Mais songez, je vous en prie, que derrière ma "bonne santé", ou ce qu'on me dit être mon énergie, existent aussi bien des fragilités, comme chez chacun
de nous. Jim est la première d'entre elles, dorénavant. 


 


bonne journée à vous


 


Clopine 



JC 20/02/2011 16:01



L'amitié se mérite, d'abord, par la franchise ... Si j'aime, je le dis, si je n'aime pas, tant pis ! Ma réaction a été spontanée : irréfléchie,
immesurée, mais sincère.



clopine 21/02/2011 08:39



L'amitié, c'est aussi demander pardon, quand on se rend compte qu'on a blessé l'autre. Or, vous m'avez blessée, JC, plus que vous ne sauriez croire. 


 


Mais la vie continue. (j'ai un peu l'habitude, désormais, des dangers auxquels le net vous expose.)


 


Et si vous ne venez plus ici, ma foi, comme dit la chanson "j'en ai oublié bien d'autres, j'oublierai bien celui-là !"



Présentation

  • : Clopine..Net !
  • Clopine..Net !
  • : bavardages, causeries, conversations, colloque, conférence, discussion, échange de vues, propos, causerie babillage, causette, palabre, commérage, conciliabule, jacasserie, parlote et autres considérations
  • Contact

Livre paru...

      Disponible sur amazon.com

1-2couv recherche finie

Livres à paraître...

Book-1 Carte*-copie-1

Archives