Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 15:38

D'abord, mille mercis à mes visiteurs du soir pour leurs précisions. Ca se confirme : l'allusion à Hitchock/Hopper existe bel et bien dans Fight Club, la "maison près de la voie ferrée"  est la même.

Et alors, dirait Rose ?

Oh, rien d'autre que ma petite satisfaction narcissique, comme lorsque je résous un DLA (diagnostic littéraire à l'aveugle), ou que je tente d'expliquer mon indifférence à l'auteur Conrad en indiquant que "ses personnages me font penser à celui joué par Marlon Brando dans Apocalypse Now, avec cette tentation d'évanouissement dans un "ailleurs" exogène pour compenser de sombres et pathétiques crimes engendrés par le pouvoir de l'homme blanc", or rien de ce genre de problématique ne me concerne vraiment", et que j'apprends, après avoir écrit ça,  que précisément Apocalypse Now est "tiré" des romans de Conrad, ce que j'ignorais ! C'est juste  que vérifier ce genre de  petites intuitions (comme d'avoir assimilé illico   Paul Edel à Opitz, sur la Rdl d'Assouline) est bien satisfaisant pour l'ego... (et j'en ai bien besoin, surtout en ce moment disons un peu difficile. Non, pas difficile. Insupportable, oui. Bref, passons, puisque le silence est ici requis...)

 

Je présume que, si je possédais les connaissances requises, cette satisfaction me semblerait puérile ou dérisoire. Mais ça ne fait pas de mal de se faire du bien : et je n'ai guère que ces intuitions-là pour m'assurer de mon pouvoir de compréhension. 

 

Encore que pour Fight Club, c'était franchement évident, puisque le ressort du film est exactement celui de psychose : à savoir le dédoublement de personnalité. Mais la filiation qui remonte à Hopper est troublante. Si jamais un jour j'ai besoin d'une maison, je la placerai près d'une voie ferrée. 

 

Ce qui me ramène à mon sujet du jour : les trois biches égarées aperçues ce matin près de l' ancienne voie ferrée, l'avenue verte, ,  loin de toute forêt et de tout bois. Elles étaient si gracieuses que j'en ai ressenti comme un sursaut d'indignation. Si elles étaient là, c'est bien évidemment qu'elles ont réchappé à la tuerie d'hier, dont je peux témoigner. Partis à une sortie sur "les voies romaines et les chemins médiévaux en pays de Caux ", nous avons eu les tympans emplis de bruits de détonation.

Les trois grâces de ce matin ont eu la vie sauve, visiblement, alors quoi, pourquoi sursauter ? Mais précisément : elles n'ont dû leur salut qu'à la fuite... et  je ne supporte  pas la peur, la désorientation, la désolation qui en ont  découlé. Vivantes, mais paumées. Alors qu'elles font partie de cette humble beauté du monde, qui seule, à mes yeux, le sauve...

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by clopine - dans Vies de Bêtes
commenter cet article

commentaires

la bacchante 07/11/2012 08:01


Tiens, avant-hier, suis allée voir l'expo Hooper et hier ai eu envie de revoir Psychose.

Cactus 06/11/2012 18:54


purée de purée moi qui ai mangé un pavé de biche ce midi : flagelle moi  , Clopine , fesse moi , fais moi mâle !

gina 06/11/2012 14:44


Clopine, quelle désolation ce besoin de tuer en toute quiétude, avec un permis.


  Comme ces chênes deux fois centenaires que j'ai vu abattrent, ce midi, pour la fabrication des tonneaux destinés aux grands crus ! Quand ce n'es pas les bois préceux pour la
marqueterie.


L'homme est bien le plus grand prédateur qui soit !

rose 06/11/2012 09:09


les mecs adorent ce film qui est un truc de bagarres.


Les jeunes aiment rire beaucoup : sur le plan de la derision, on n'a rien a leur apprendre. Pendant l'ouragan Sandy, ils dansent dans la rue dans le dos du reporter la gangnam style, dite danse
du cheval (les coreens n'ont peur de rien, cela fait un bien fou). 


 


Clopine, bravo pour les liens sur la maison que vous faites (pas vu le film, pardon).

Pirouette 05/11/2012 17:18


je trouve savoureux de trouver trois biches et Paul Edel réunis dans le même papier... le sursaut, c'est lui ???

Présentation

  • : Clopine..Net !
  • Clopine..Net !
  • : bavardages, causeries, conversations, colloque, conférence, discussion, échange de vues, propos, causerie babillage, causette, palabre, commérage, conciliabule, jacasserie, parlote et autres considérations
  • Contact

Livre paru...

      Disponible sur amazon.com

1-2couv recherche finie

Livres à paraître...

Book-1 Carte*-copie-1

Archives