Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 08:27

365087.jpeg

 

(Ode à l'X.)

 

 

Bref.

 

J'ai entendu Natalie Dessay à la télévision, lors d'une de ces soirées-lecture dont la Comédie Française a le secret, à savoir un léger parfum de ringardise et de paresse (les comédiens n'apprennent même pas leurs textes...) : elle lisait un texte d'Eric Chevillard. 

Merdalors. 

 

Ca ne lui suffit pas, à la Natalie sans h, d'être consacrée, chanteuse, jeune, riche et célèbre ? Il faut encore qu'elle vienne piétiner mes plates-bandes, à moi qui ne suis rien de tout cela, en s'appropriant, oui, le mot est juste, l'une de mes nécessités secrètes ? Pire encore : elle diffuse à la TELE du Chevillard. Elle le propage, le vulgarise, l'amoindrit, ce faisant. Ca se trouve, il va devenir célèbre, à cause d'une pétasse pareille. 

 

Il passera en prime time à TF1. On verra sa tronche sur les boîtes de camembert. IL faudra qu'on en cause dans les dîners mondains. On ira chercher des comparatifs absurdes, de Flaubert à Proust en passant évidemment par Beckett, pour parler de lui. Bref, il ne sera plus MON Chevillard à moi, ma petite pépite secrète et  quotidienne, mais une sorte de référence culturo-mondaine, flûtée par une voix de soprano...

 

Dégoûtée je suis. Tant pis, si ça continue, je m'en vais le retirer de mes liens... Snif, tiens.

 

Natalie, je te hais.

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Clopine..Net !
  • Clopine..Net !
  • : bavardages, causeries, conversations, colloque, conférence, discussion, échange de vues, propos, causerie babillage, causette, palabre, commérage, conciliabule, jacasserie, parlote et autres considérations
  • Contact

Livre paru...

      Disponible sur amazon.com

1-2couv recherche finie

Livres à paraître...

Book-1 Carte*-copie-1

Archives