Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2015 6 21 /03 /mars /2015 11:37

Ma réminiscence d'hier au soir n'avait pas goût de madeleine, mais un net parfum d'angoisses scolaires, quand, sur fond d'odeur de papier, de mines de crayon et de crissement de craie sur le tableau noir, j'attendais avec anxiété la note de mes devoirs, pendant leur distribution. Il y avait deux méthodes : de la meilleure note à la pire, ou l'inverse. Mais quelle que soit la méthode employée, l'attente était toujours pénible, et les mains, moites...

 

Hier au soir, bien sûr, il n'y avait ni tableau noir, ni papier, ni crayon. Juste une bonne douzaine de militants de l'A.R.B.R.E. , autour de la grande table de la cuisine, en train de regarder la toute première version du film "des racines et des haies".

 

Soit 42 minutes (pour le moment) de l'histoire collective de la défense du bocage brayon, film documentaire commandité par... L'A.R.BR.E., et réalisé par BEAUBEC PRODUCTIONS, avec la participation active de votre servante...

 

Je pense que tous les réalisateurs et tous les scénaristes du monde, des plus modestes aux  géants les plus prestigieux, doivent ressentir la même chose, quand ils montrent leurs films à leurs producteurs : à savoir comme une boule au ventre, qui roulerait très lentement : le film va-t-il "leur" plaire ? Est-ce qu'il fonctionne ?

 

Engoncée dans mon gros peignoir jaune, je m'étais carrément cachée derrière la porte, pour m'interdire d'influencer quoi que ce soit (n'étant pas membre du bureau de l'A.R.B.R.E., en plus),

 

J'ai regardé et écouté nos commanditaires regarder et écouter.

 

Leur attention était retenue, c'est clair.

 

Bon, ce public-là est a priori plutôt bienveillant, et le film parle d'eux, en fait. Mais cependant : nous avons délibérément fait des choix  audacieux : pas de voix off explicative, la place entière aux images, pas de désignation de qui apparaît à l'écran (on "déduit" que c'est un Maire ou un agriculteur, ou un militant qui parlent, ils ne sont pas "identifiés"), et en plus, cette première version n'est pas "fignolée" (plans de coupe non intégrés, vues de haut encore à faire, etc).

 

Est-ce que ces choix étaient  les bons ? Est-ce que la musique du 18è siècle fonctionne ? Est-ce qu'on sort de ce film avec de l'espoir dans les poches, ou bien accablés par le destin ? Etc.

 

42 minutes à attendre que la note tombe !

 

Mais ça valait ça : elle est si bonne que du coup, ma moyenne (et mon moral) remontent ! Bien sûr, ce n'est qu'un petit film, m'enfin, pour un petit pays comme ici, tout cela est fortement encourageant. Comme une "mère porteuse" contente d'avoir "livré le bébé", je suis remontée en douce m'enfouir sous une couette qui m'a paru bien chaleureuse, pendant que Clopin recueillait remarques, questions et encouragements..

 

Je suis donc rassurée : ne restent plus qu'à affronter... L'écran taille "cinéma", et le "tout-public". En fait, j'ai hâte, comme j'avais hâte, à l'école, de lire les remarques et commentaires qui entouraient ma note...

 

Une belle aventure, pas vrai ?

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Clopine..Net !
  • Clopine..Net !
  • : bavardages, causeries, conversations, colloque, conférence, discussion, échange de vues, propos, causerie babillage, causette, palabre, commérage, conciliabule, jacasserie, parlote et autres considérations
  • Contact

Livre paru...

      Disponible sur amazon.com

1-2couv recherche finie

Livres à paraître...

Book-1 Carte*-copie-1

Archives