Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 17:34

Notre voyage en Bretagne s'est donc achevé en demi-teinte, à cause d'une  météo chancelante.. et d'un restaurant de fruits de mer désert. Pourtant, je crois que ce que je préfère dans les escapades au bord de mer, hormis la promenade,  (et je ne pourrai plus m'en passer, puisque voici 58 ans que je vis au bord des eaux vertes, froides, grises, de la Manche, et que je savoure, comme les héros du film "week-ends", la vue de  l'émail crémeux et jaunâtre des falaises normandes..), ce sont ces restaurants où l'on vous sert, à profusion, des moules et des bulots, des pinces de  crabes et des pattes d'araignées rougeaudes et poilues, des crevettes salées,  et du cabillaud à la crème. Le tout réhaussé par un vin blanc sec, (je n'ai jamais trouvé mieux que le muscadet), qui vous emporte la papille sans qu'elle oppose la moindre résistance (eh oui, ce dernier passage pointe évidemment le film du même nom !).

 

Mais nous sommes bien trop curieux pour apprécier un restaurant désert, Clopin et moi. Oh, ce n'est pas que nous nous suffisiions pas à nous-mêmes : cela va faire 28 ans que notre conversation est entamée, sans jamais vraiment se finir. C'est juste que cela fait partie, à mes yeux, du plaisir du restaurant : la drôle de compagnie, consensuelle sans l'être vraiment,  unie par le hasard du choix d'un lieu où l'on mange. Je ne sais pas vous, mais moi, au restaurant, j'aime bien, avant de commander, attendre de voir passer quelques plats, et même  discrètement vérifier où ces plats se posent, devant qui : comment ? Ces frites grasses et cette marmite pleine de moules fumantes, pour cette sylphide placée au fond ? Et ce plateau de fruits de mer ostentatoire et débordant, c'est pour ce petit couple ratatiné et modeste de mise, qui ne se parlera pas de tout le repas et refusera, dignement, le petit calva pousse-café et la tarte tatin ?

 

La lumière était belle, par les grandes baies vitrées, et le crabe était frais. Mais pourtant, j'ai eu comme un petit regret, en refermant la page de notre escapade. Si mon estomac était content, mon dieu, mon appétit d'ogresse n'avait pas eu son content d'humanité.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Clopine..Net !
  • Clopine..Net !
  • : bavardages, causeries, conversations, colloque, conférence, discussion, échange de vues, propos, causerie babillage, causette, palabre, commérage, conciliabule, jacasserie, parlote et autres considérations
  • Contact

Livre paru...

      Disponible sur amazon.com

1-2couv recherche finie

Livres à paraître...

Book-1 Carte*-copie-1

Archives