Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 12:01

Pour m'amuser, à cause de l'humeur folâtre que ce printemps volé me procure ces jours-ci, je vais sur la République des livres et j'y lâche une bonne grosse énormité, que je tâche de rendre amusante. J'exagère même le gros clin d'oeil qui, dans les films comme ceux des Marx Brothers, grands spécialistes, avertissait le spectateur que ce n'était pas "pour de vrai". 

 

Par exemple, aujourd'hui, j'ai pastiché le dictionnaire des idées reçues de Flaubert, vous savez "toutes les anglaises sont rousses", ou "censure : on a beau dire, est bien utile", etc. 

Eh bien, on a pris mon propos  au pied de la lettre !!!! Wouarf.

 

Décidément, ce printemps est vraiment divertissant. Même le matin, tenez, le tout petit  matin, vers 7 heures et quart, quand je promène mon chien sur l'avenue Verte. Pas une bagnole de croisée en venant, et juste le chien et moi, pendant la balade traditionnelle d'une demie-heure, entre les bouquets d'arbres, les marguerites et les petits oiseaux (plus quelques lapins). 

Je suis donc là, je marche en respirant lentement, et pof ! Je pense à Cergy-Pontoise, et je me mets à rigoler...

 

C'est parce que, quand je vais à Paris, je passe par Cergy-Pontoise. A partir de Cergy, l'autoroute s'élargit. C'est une cinq, voire une six voies qui fonce vers Paris. Une six voies bourrée à ras bord de bagnoles qui, à cette heure matinale, roulent toutes dans la même direction. Chacune avec un seul être humain à son bord. Des milliers de bagnoles qui roulent... et qui vont bientôt s'arrêter, à cause du bouchon (y'en a toujours un). 

 

Voilà. Je deviens cruelle et misanthrope, parce que ce matin, pendant que je promenais paisiblement mon chien, que je n'allais même pas gagner ma vie, je pensais à toutes ces voitures, et ça me remplissait d'une sorte d'envie de rire, mais alors, là, franchement, quand on y pense deux secondes sérieusement, franchement, l'autoroute de Cergy Pontoise vers Paris à 7 h 15 -7 h 30 du matin, c'est à quand même d'un comique...

 

Ou bien ça peut donner envie de pleurer, notez... 

 

Comme chez Assouline, en fait. Pauvre République des Livres, qu'est-elle devenue ? (et puis, en même temps, que mes détracteurs soient si bêtes, c'est... carrément rigolo... Ou bien très triste...  Allez savoir...)

 

Partager cet article

commentaires

JC 12/05/2011 13:25



Parce que vous avez la malchance de ne pas aller travailler à Paris, vous ne pouvez pas savoir, Clopine, combien est utile une autoroute pour vous y
rendre...


 


En fait, je partage ce bonheur de ne pas avoir à emprunter ces chemins obligés, étant provincial, mais j'ai connu cela et comprend leur nécessité
jacobine...



Présentation

  • : Clopine..Net !
  • Clopine..Net !
  • : bavardages, causeries, conversations, colloque, conférence, discussion, échange de vues, propos, causerie babillage, causette, palabre, commérage, conciliabule, jacasserie, parlote et autres considérations
  • Contact

Livre paru...

      Disponible sur amazon.com

1-2couv recherche finie

Livres à paraître...

Book-1 Carte*-copie-1

Archives