Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 12:53

Hier, première des randonnées printanières organisées par  TRESORS DE JARDIN : l'occasion de retrouver le goût des simples, car Xavier et Sarah, qui organisent ces promenades, préparent à chaque fois un repas champêtre sur le thème des  humbles plantes des talus, qu'on piétine si souvent alors qu'on peut les utiliser en cuisine, voire même en pharmacie...

 

 

 

 

 

get-attachment-2.aspx-copie-6.jpeg

 

 

 


 

Leurs saveurs sont inusitées, certes, mais c'est là tout leur charme. Je ne vais pas vous dévoiler les plats concoctés par "trésors de jardin", d'abord parce qu'ils étaient très nombreux sur la table de pique-nique, et ensuite parce que je ne me souviens plus de leurs compositions exactes ! Mais chaque bouchée était une découverte, il y avait comme une première saveur, puis le "consistant" du plat, et enfin, pour certaines crèmes, comme un dernier goût, venu de plus loin encore que les deux premiers, et qui s'attardait dans votre bouche. Tous ces goûts à l'unisson, comme une réminiscence de temps très anciens, où les paysans mangeaient les soupes de plantes, qui les faisaient "tenir"... Quelle cuisine étonnante et comme déjà vécue pourtant, déjà sentie : évidente...  Sans rire (car on ne rit pas avec la nourriture), c'était bon, "simplement" bon. 

 

 

 

get-attachment-1.aspx-copie-10.jpeg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Et puis, le goût des plantes sauvages s'accompagne  de celui de leurs noms : ils sont aussi   savoureux à prononcer que les plats dont on en tire parti. La Grande Berce, la Consoude, l'achillée mille-feuilles, les boutons de pâquerette à la saumure, l'humble plantain (à goût de champignon...), les pensées mêlées à la mâche, l'égopode et l'aspérule odorante, la lierre terrestre... Comme si l'on mangeait tout un herbier ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

images-copie-2-copie-1.jpeg

 

 

 

 

 

 

 

 


 

C'était donc un vrai bonheur que cette journée, il faisait bon,  la lumière était belle,  les randonneurs bavards et paresseux à souhait, le jardin où nous avons mangé planté de sculptures très étonnantes (des mobiles d'osier très hauts, évoquant comme des signatures blanches  sur le ciel bleu, réminiscences de Calder ?), l'âne vif et le chien infatigable. Je n'ai qu'une envie : recommencer, mais il faudra attendre juin pour cela... Et je serai, à cette occasion, impliquée encore d'avantage dans le projet (mais chuuut... C'est une surprise....).

 

 

 

 

 

get-attachment.aspx-copie-6.jpeg

 

 

 

 

 

 

C'était une journée candide, oui, voilà le terme qui convient. C'est pour moi tout le charme de ces randonnées : en cheminant parmi elles, et puis en mangeant   ces simples, c'est la candeur de la terre qu'on avale un peu,  en même temps,  pour qu'elle vous tienne au corps ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Dan 04/05/2011 18:29



je me vois bien ruminer, cela ne me dérange pas . Amicalement Dan



Présentation

  • : Clopine..Net !
  • Clopine..Net !
  • : bavardages, causeries, conversations, colloque, conférence, discussion, échange de vues, propos, causerie babillage, causette, palabre, commérage, conciliabule, jacasserie, parlote et autres considérations
  • Contact

Livre paru...

      Disponible sur amazon.com

1-2couv recherche finie

Livres à paraître...

Book-1 Carte*-copie-1

Archives