Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 19:12

IL faut donc sauver le soldat Paul Edel de la mélancolie, et faire oublier à Dexter les fâcheuses impressions ressenties à la lecture de nos échanges. De plus, je voudrais bien convaincre Paul que la Vie Parisienne ne m'attire pas tant que cela, j'en ai même un peu peur, enfin elle me fait le même effet que le collant suspendu au plafond qui attire les mouches, l'été. Brrr, malgré la chaleur ! 

 

Comme nous sommes au printemps, je ne vois qu'une solution. Faire participer mes fidèles visiteurs aux semailles adoucies de cet avril. 

 

Il faut savoir que le jardin potager, à Beaubec, ou la serre, ne sont pas éloignés de la maison, contrairement à l'habitude :  souvent,  les propriétaires des petites maisons les planquent derrière une haie ou à l'écart, pour laisser devant leur porte les jardins d'agréments, les rosiers, les iris et les pelouses rases...

 

Mais pas à Beaubec. Dès le départ, Clopin a planté le jardin  pile poil au beau milieu du chemin, juste devant l'habitation - et ce n'était pas un hasard. J'ai l'habitude de dire que ce potager n'est pas simplement un jardin de légumes... C'est en fait une déclaration, aussi sérieuse que les pancartes qui avertissaient l'étranger, dans les villes des westerns, qu'ici les armes à feu étaient autorisées...

 

Eh oui. Clopin déclare qu'ici, sur ses terres, les productions matérielles, ménagères et potagères auront la place d'honneur. Que l'asticot fouisseur de terreau vaut bien la rose, et que les semis, s'ils sont un petit pot pour lui, sont de grands bonds nourriciers pour l'humanité...

 

 

 

Sur la première photo, prise de l'intérieur de la serre, on aperçoit d'ailleurs le terrible gardien des lieux sacrés : notre chien, tous crocs dehors, tenant en respect l'étranger indésirable.  (bien entendu, en vrai, Ti'Punch gémit de plaisir pendant que M. D., le voisin, lui gratouille le bide en lui sussurant : "c't'un bon chien, ça, pôv'tiite bête...)

 

 

 

get-attachment-10.aspx.jpeg

 

 

 

 

mais le jardin de Clopin, c'est aussi ça :

 

 

 

 

get-attachment-5.aspx-copie-2.jpeg

 

 

 

et ça (une déclaration, vous dis-je !) :

 

 


get-attachment-9.aspx.jpeg

 

 

 

Bon, il faut dire que le printemps en met un coup un peu partout autour de la maison, alors je vous envoie un petit florilège germinalier ! 

 

 

 

 

get-attachment-8.aspx.jpeg

 

 

 

 

 

get-attachment-3.aspx-copie-3.jpeg

 

 

 

 

 

 

get-attachment-4.aspx-copie-5.jpeg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

get-attachment-2.aspx-copie-5.jpeg

 

 

 

(vous admettrez que je fais tout ce que je peux pour vous sortir du marigot parisien !)

 

 

Partager cet article

Published by clopine - dans Vies de Bêtes
commenter cet article

commentaires

paniss 15/04/2011 18:27



voilà un potager "tiré au cordeau"....


et toutes les mauvaises herbes? les taupes? les mulots? les rats? les pucerons? il en fait quoi le Clopin?



JC 15/04/2011 06:54



Jetant un second coup d'oeil, angle différent, sur les photos de l'amie Clopine, il m'est venu une pensée tout aussi objective qu'une précédente
question sur l'humidité du bâtiment (restée sans réponse). La volonté de poser un potager devant la facade principale, les bêbêtes sur
la prairie gazonnante, le côté pimpant du lieu, ... tout cela me faisait songer au Petit Trianon de notre bonne reine, jouant à la fermière !


 


La réflexion n'est pas méchante...Ouvrir un blog, montrer sa demeure, parler de sa vie, c'est inviter à
donner un point de vue, n'est ce pas, sinon il faut vivre caché !?... Voilà, c'est fait... en toute amitié !



Dexter 14/04/2011 18:51



faire les 2 quoi ? de la critique littéraire et un potager ?


oui, bien sûr, c'est bien ce que vous faites. 


mais le problème est que paul Edel vit à la ville, du coup, le mieux qu'il peut faire c'est planter des géraniums sur son balcon. non ?



Dexter 14/04/2011 17:11



Clopine, en tout cas il se dégage de vos photos quelque chose de vraiment sympa, sais pas comment dire, une douce tranquilité sereine, ou une sereine tranquilité douce, vous voyez ce que je veux
dire, c'est assnt marrant parce que cela représente du boulot, des efforts, c'est comme si cet effort disparait pour laisser place à quelque chose tombé du ciel, qui aurait toujours été là, au
bon endroit au bon moment, le bon endroit a bon moment c'est ce qu'en musique on nomme je crois l'harmonie, comme quoi c'est parce qu'on joue du trombonne ou du cor de chasse qu'on est forcément
un imbécile,


en tout cas tout ça pour dire que ça fait plaisir de voir que votre baisse de moral a disparu, par contre celui de Paul Edel devrait prendre fin en octobre, après la rentrée littéraire, c'est pas
de bol, il aurait dû planter des fleurs et des légumes au lieu de faire de la critique littéraire, mais bon on choisit pas toujours.


bien à vous.



clopine 14/04/2011 18:28



Dexter, ne peut-on faire les deux ? 



Dexter 14/04/2011 16:45



bonjour Clopine,


vous pourriez m'expliciter les fâcheuses impression de nos échanges ?


rassurez moi j'aurais pas encore dit un truc qu'il ne fallait pas dire ?


c'est par rapport au message d'hier pour remonter le moral de Paul Edel, c'était pour plaisanter, je me suis dit si je le fais rire ça va lui remonter le moral, je suis sûr qu'il ne l'a pas mal
pris.


et ensuite figurez-vous que je lui ai envoyé un extrait de la recherche qui lui a bien fait plaisir et depuis nous sommes les meilleurs amis du mone, alors vous voyez.


c'est mon commentaire sur l'émancipation des femmes comme quoi les hommes ne peuvent plus en placer une à table ? c'était pour rire.


la dernière fois que j'ai parlé d'onfray avec vous c'était pour en dire du bien et ensuite c'est vrai j'en ai encore dit du mal mais c'était sur un autre blog, celui de l'emission d'enthoven.


non franchement je ne vois pas à quoi vous faites allusion. en tout cas Clopine si j'ai dit quelque chose qui pu vous froisser croyez bien que ce n'était pas intentionnel.


voilà c'est dit.



Présentation

  • : Clopine..Net !
  • Clopine..Net !
  • : bavardages, causeries, conversations, colloque, conférence, discussion, échange de vues, propos, causerie babillage, causette, palabre, commérage, conciliabule, jacasserie, parlote et autres considérations
  • Contact

Livre paru...

      Disponible sur amazon.com

1-2couv recherche finie

Livres à paraître...

Book-1 Carte*-copie-1

Archives