Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 09:22

Je suis encore  sous le coup de la colère et de la tristesse, car je vois bien que Clopin tient beaucoup trop à D. et M. pour ne pas m'en vouloir de ma récente attitude. Bien sûr, lui continuera à les fréquenter, mais ce sera moins simple, et douloureux. J'en veux donc terriblement à D. et M., non seulement à cause de la blessure qu'ils m'ont infligée, en le voulant ou non, en s'en rendant compte ou non, mais en tout cas sans bienveillance à mon égard, loin de là, mais aussi à cause de la cassure, qui va m'être imputée sans la moindre hésitation. 

 

Et puis je m'interroge sur les raisons d'une telle acrimonie, chez eux, à mon endroit. Certes, parmi mes nombreux défauts, j'ai cette propension à ne pas être toujours attentive à l'autre, quand je suis sous le coup du besoin de m'exprimer. Certes aussi, dans l'attirance que j'éprouvais pour ces amis, il y a toujours eu des réticences non exprimées de ma part, et de la leur,  une sorte de jugement, d'interprétations de certaines paroles, certaines phrases, qui me blessaient souvent, et dont je ne tenais pas compte, dans mes tentatives d'éviter tout conflit. Je sais que D. et M. ont cette tendance aux relations parfois houleuses, fruits de leur exigence morale, dirons-nous... C'est le lot commun de toutes les relations humaines, et j'étais si prête, pour ma part, à "passer outre", que je me rends compte aujourd'hui du soin que j'ai mis à écarter les petites phrases blessantes, les sujets de conversaiton dangereux, à repousser mes propres réticences, bref, à soigneusement "mettre mon mouchoir par-dessus". Peut-être avais-je tort, surtout que je n'étais, dans cette relation amicale, qu'un second couteau, qu'un de ces personnages secondaires qui semblent être mes compagnons (et j'aime assez cela !). C'était bien entendu Clopin le client premier du couple, et je pense que les distances auraient été mises, sauvegardant ainsi une simple relation un peu distendue mais toujours active, bien avant aujourd'hui, si Clopin n'avait été autant "adopté". 

 

Oh, j'accorde bien volontiers à D. et M. le droit de ne pas être client de grands pans de ma personnalité - mais je leur refuse  le piétinement de  mes sentiments, notamment par rapport à la dichotomie qui existe entre ma vie quotidienne et ma vie disons spirituelle. Des personnes capables de vouloir me "rentrer dans le lard" par rapport à l'univers littéraire qui est ma seule richesse - mais jamais je ne me suis permise l'ombre d'une telle attaque envers qui que ce soit, moi !  Je suis ainsi au coeur d'une des ambiguïtés fondamentales du ouèbe. A savoir que je m'accommoderai fort bien d'un écran total entre ma vie aux champs et mon blog, par exemple. J'ai d'ailleurs demandé à Clopin (qui lui est fort client de mes élucubrations) d'arrêter d'en faire état autour de lui. Cela est donc  pris, par certains, comme une exhibition éhontée d'un ego boursouflé. Et au lieu de simplement s'en détourner, c'est inscrit à ma charge, dans un procès à huis clos où, comme Franz K. on me défend l'accès à la fois au dossier d'accusation et à la présentation de la défense. 

 

Basta. Malgré tout mon amour pour Clopin, je ne peux consentir, même histoire de retirer les marrons du feu avant qu'ils ne pètent, à me trahir ainsi, à accepter l'image dégueulasse que l'on me renvoie. Je ne suis pas celle-là, à qui on souhaite ironiquement de bonnes vacances... Et devant qui on sera toujours dans l'incapacité de comprendre à quel point le jugement exprimé était faux et blessant. Moi je suis beaucoup plus simple, beaucoup plus humble aussi, que cela. Mais le besoin de créer, de combattre ainsi la mort, prévaut sur tout le reste. Ne peuvent être mes amis que ceux qui le comprennent. 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Clopine..Net !
  • Clopine..Net !
  • : bavardages, causeries, conversations, colloque, conférence, discussion, échange de vues, propos, causerie babillage, causette, palabre, commérage, conciliabule, jacasserie, parlote et autres considérations
  • Contact

Livre paru...

      Disponible sur amazon.com

1-2couv recherche finie

Livres à paraître...

Book-1 Carte*-copie-1

Archives