Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 12:09


Je ne sais pas vous, mais chez nous, la période des fêtes peut être tout bonnement éprouvante. Du côté de chez mes beaux-parents, le terrain est parfaitement glissant. IL y a tant de sujets "interdits", tant de précautions à prendre, tant de grenades à désamorcer... Malgré toute ma sollicitude (qui est grande et parfaitement sincère), je n'arrive pas à complètement éviter tous les écueils, et laisse parfois échapper une parole dangereuse, qui peut emmener ma belle-mère sur un sujet interdit (donc pénible à entendre). Mais d'un autre côté, je me rends bien compte que ma présence est nécessaire : ne suis-je pas celle qui donne l'ordre du départ, qui remercie à tour de bras (mes beaux-parents sont très généreux de leurs sous) et  qui règle mes pas sur ceux, désormais bien incertains, des plus fragiles de la troupe ? 

 

Ma belle-mère, surtout, est redoutable, mais elle se heurte, pendant le seul jour de l'année où nous sommes tous réunis autour d'elle dans un luxueux restaurant (nous sommes trop salissants pour être invités sous son toit immaculé, et puis elle est désormais trop âgée pour être contredite), à une coalition qui a mis quelques années à se rôder, mais qui est dorénavant parfaitement  au point. Dès qu'elle commence à revenir aux années quarante, hop, mon beau-père fait une passe à son premier petit-fils, qui renvoie la patate sur Clopin, lequel dribble avec adresse autour des plats pour "parler d'autre chose". Veut-elle évoquer, pour la conspuer, sa défunte belle-mère ? On parle, d'urgence, de la décomposition de l'éducation nationale, sujet parfaitement consensuel et qui en devient anodin... 

 

Clopin, clopant, on arrive ainsi au dessert. Ouf, ça c'est fait, entend-on résonner dans toutes les têtes. Mais ce n'est que le début ! En-dehors de mes beaux-parents, il nous faudra tous affronter le vent du réveillon, celui de l'entre-deux tours, et puis la Saint-Sylvestre...  Nos foies, et nos oreilles, y résisteront-ils ?

 

Pas sûrs.

 

Vivent le long janvier paisible février et le frisquet mars : au moins, pendant ces trois  mois-là, les fêtes ne sont pas obligatoires !  

 


Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Clopine..Net !
  • Clopine..Net !
  • : bavardages, causeries, conversations, colloque, conférence, discussion, échange de vues, propos, causerie babillage, causette, palabre, commérage, conciliabule, jacasserie, parlote et autres considérations
  • Contact

Livre paru...

      Disponible sur amazon.com

1-2couv recherche finie

Livres à paraître...

Book-1 Carte*-copie-1

Archives