Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 15:52

J'aurai dû naître paratonnerre... En tout cas, force est de constater que je suis en butte, dans les deux compartiments de ma vie qui ont tant de mal à croire l'un l'autre en l'existence de l'un... et de l'autre, à cette espèce de malveillance qui s'abat comme la foudre et vous tord le tronc, les branches, et caramélise vos feuilles...

 

L'un de mes plus proches amis, quelqu'un qui a partagé mon intimité et mon coeur, est victime d'une terrible maladie. Pour le rattacher le plus possible aux vivants, pour témoigner en quelque sorte, j'entreprends des modestes "bulletins de santé"... J'apprends - de deux personnes précisément , les seules, (mais qui sont chères à Clopin, et rien que pour ce motif, n'est ce pas...) -  j'apprends donc que je m'y prends mal : de quel droit violer le "secret médical", qui attribue Elzeihmer à mon pauvre ami ? Ceci n'est que la part immergée : le vrai reproche, qu'on me soulignera soigneusement,   c'est que je me ferais soi-disant "mousser" avec ces bulletins...  Je fais semblant, évidemment, de ne pas comprendre, et donc je passe... (puisque Clopin tient à ces  "amis")... Et simplement sélectionne un peu plus soigneusement les destinataires des bulletins de santé. N'en seront désormais destinataires que ceux qui en seront clients ; ceci, à mon sens, ne peut que difficilement  m'être reprochée.

 

Mais c'est ma simple prétention à écrire, tout court, qui est   ici  vilipendée. Et pourtant : elle est  à moitié cachée et non revendiquée. Mais il faut croire qu'elle dépasse encore !   De quel droit, par quel mépris universel, par exemple, me targué-je de comprendre et de ressentir  mieux que les autres,  ce que tel ou tel texte peut contenir ? Quelle arrogance, qu'il faut châtier, au nom de l'égalitarisme, de la revendication non satisfaite à une reconnaissance inassouvie... Et me voici attaquée sur ce qu'il y a de plus secret, mais en même temps de plus fondamental, dans mon univers psychique. Cette aspiration à la création qui fait que ma voisine anime la fanfare municipale, que mon compagnon tripote l'image, et qu'humblement, pendant certaines nuits noires, j'ai laborieusement tenté de faire l'amour aux mots. Je ne peux que quémander la bienveillance : mais si la rivalité s'en mêle, je n'ai donc affaire qu'à des Daaphnées, exigeant l'obéissance.

 

J'ai donc, à près de soixante ans, réussi cette formidable contre-perfomance : d'éveiller, malgré tous mes efforts, qui vont jusqu'à tenter de me renier, de n'inspirer finalement que la malveillance. Consolation : nous sommes, enfin certains d'entre nous, ceux qui sont poussés par le besoin de s'exprimer, de partager, et d'aller, eux, vers les autres, un certain nombre dans mon cas.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Clopine..Net !
  • Clopine..Net !
  • : bavardages, causeries, conversations, colloque, conférence, discussion, échange de vues, propos, causerie babillage, causette, palabre, commérage, conciliabule, jacasserie, parlote et autres considérations
  • Contact

Livre paru...

      Disponible sur amazon.com

1-2couv recherche finie

Livres à paraître...

Book-1 Carte*-copie-1

Archives