Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 19:25

Mon frère aîné vient de mourir. Chaque famille a sa propre histoire, son propre écheveau d'émotions, de sentiments, d'attachement ou d'éloignement. Dans la mienne, celle de mon enfance veux-je dire, il n'y avait guère deux personnes plus éloignées l'une de l'autre que ce frère aîné-là et moi-même. 

 

Je vais pourtant aller à son enterrement.

 

Je ne sais vraiment  presque rien de ce frère aîné, très aîné (il avait vingt ans de plus que moi, et nous avons cessé toute communication directe il ya environ trente-huit ans, après un incident disons domestique)

 

Mais je suis ainsi faite qu'une de mes principales contradictions me pousse à aller à cet enterrement. Pourtant, j'ai décidé, il y a bien longtemps, que les liens familiaux ne devaient à aucun prix empiéter sur la liberté, notamment de conscience, d'aucun membre d'une famille. Et que les liens du sang, puisqu'on les appelle ainsi, n'entraînaient aucune devoir de "commerce", dans le sens de relations. J'ai refusé, nettement, les cérémonies familiales, les noëls obligatoires, les mille et une obligations qui sont la contrepartie, généralement acceptée, de la chaude serre où les émotions familiales s'épanouissent.

 

Mais pour moi, tout, et surtout les principes, s'évanouissent devant la mort. 

 

Nous sommes tous, devant elle, des frères humains - et il n'est pas question que j'endurcisse mon coeur, plus que de raison. 

 

Mon frère s'appelait Jean, et vivait près de Royan. 

 

Post scriptum : mais il est vrai que les frères (imaginaires) que l'on se choisit meurent, eux aussi. 

 

 

Partager cet article

commentaires

framboise parée 06/10/2011 22:10



"mais pour moi tout, et surtout les principes, s'évanouissent devant la mort"


merci Clopine, pour cette bele phrase



martine 19/08/2011 18:56



triste coincidence :  Allain Leprest s'est donné la mort lundi 15 Aout.


amitiés  



zoë 18/08/2011 23:38



Chère Clopine, des condoléances seraient idiotes et pourtant, même si n'étions pas familiers de certains êtres, c'est un peu de nous-mêmes qui part chaque fois que ceux qui étaient inscrits sur
la trame de nos jours, même à très petits points disparaissent. Ce frère vivait près de Royan. Je suis née près de Royan et qui sait, je le connaissais peut-être.


Le suicide d'Allain Leprest est une de ces déchirures.



stoni 18/08/2011 16:29



Je comprends bien ce que tu ressens.



paul edel 18/08/2011 13:01



le 19/20 de clopinou, la mort du frere, vous ne trouvez pas que c'est un drole de bouillon la vie?chère clopine, merci de l'envoi.



Présentation

  • : Clopine..Net !
  • Clopine..Net !
  • : bavardages, causeries, conversations, colloque, conférence, discussion, échange de vues, propos, causerie babillage, causette, palabre, commérage, conciliabule, jacasserie, parlote et autres considérations
  • Contact

Livre paru...

      Disponible sur amazon.com

1-2couv recherche finie

Livres à paraître...

Book-1 Carte*-copie-1

Archives