Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 09:00

Je sais pourtant qu'internet fourmille de personnalités "curieuses", dirons-nous, et parfois dérangées (comme les trolls). Et je devrais relativiser la portée de ce qui se dit sur moi. J'ai en effet le don de déclencher fantasmes sur fantasmes, et de m'attirer quelques solides inimitiés (quelques jolies amitiés aussi, ne l'oublions pas !)

 

bref, hier, chez Assouline, j'ai envoyé quelques posts provocateurs, à propos d'une photo pornographique mise en ligne par un certain Bouguereau (un désaxé) et adoubée par Jacques Barozzi (que j'aime beaucoup). Tempête dans un verre d'eau, évidemment, mais je n'ai pas cédé et j'ai gardé le cap. Je ne ferai pas ça tous les jours, parce que c'est d'une vacuité folle, je profite juste d'un certain désoeuvrement passager dans ma vie.

 

Que de l'ordinaire chez Passou, quoi.

 

Mais là où la colère s'est vraiment emparée de moi, c'est quand une autre internaute, une certaine Christiane, a imaginé par là-dessus que j'avais écrit, un jour, "un texte délicieusement érotique qui relatait précisément une relation sexuelle avec Clopin, sur fond de fellation, illustrant la célèbre photo d'Emmanuelle Béart dans la mer."

 

Elle est évidemment folle à lier, la seule chose dans son histoire qui me dit quelque chose est la photo de Béart : effectivement, "cela me dit quelque chose", je crois bien que j'ai dû divaguer là autour. Mais de là à écrire un truc pareil !

 

Christiane est (un peu comme moi), totalement addictive au net, et particulièrement sournoise. Si donc l'un quelconque de mes visiteurs se souvient de cette photo et peut me dire à quel post elle se réfère, cela me rendrait service : parce que, totalement déchaînée, Christiane maintient mordicus ses dires et en profite pour régler ses comptes avec moi... Ah là là, je devrais m'en fiche comme de ma première paire de chaussettes, mais il est question d'un texte que j'aurais signé. Et là je n'arrive pas à apaiser ma déraisonnable, ou plutôt si parfaitement raisonnable, colère, tant tout ceci est nauséabond et désagréable... Merci donc de me signaler si cela vous dit quelque chose à vous aussi, mes visiteurs !

 

 

Et pour me réparer un peu, je peux toujours compter sur Clopinou, qui nous a annoncé hier des notes si exceptionnelles, avec des critiques professorales à l'avenant, qu'il devient vraiment raisonnable de croire en la réussite de ses projets. Avec la bénédiction parentale, bien sûr !

Partager cet article

commentaires

Claude Doglio 11/04/2014 09:22


Je ne me souviens pas de cette histoire glauque, en revanche je me rappelle bien des aventures de Clopinou et
comment il parvenait souvent à desespérer sa mère, mais voilà un certain temps que je me suis désintoxiqué du blog d'Assouline... Bises ! 

Présentation

  • : Clopine..Net !
  • Clopine..Net !
  • : bavardages, causeries, conversations, colloque, conférence, discussion, échange de vues, propos, causerie babillage, causette, palabre, commérage, conciliabule, jacasserie, parlote et autres considérations
  • Contact

Livre paru...

      Disponible sur amazon.com

1-2couv recherche finie

Livres à paraître...

Book-1 Carte*-copie-1

Archives