Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 11:14

Je vais filer à piscine, je veux être la première à pouvoir y pénétrer (elle n'est accessible aux adultes qu'à midi pile), il me faut de l'eau, de l'eau, du bleu, du chlore, du propre, et des brasses à faire.

 

Je croule sous la poussière et le moisi. Jamais je ne me suis sentie aussi... croulante !  - mais qu'est-ce qui m'a pris, bon sang ! Poussée par un accès vertueux, prolongée dans mon oisiveté professionnelle quasiment malgré moi, j'ai sans doute inconsciemment voulu m'infliger une corvée réparatrice d'un sentiment de culpabilité. (mon dieu, cette phrase, là, que je viens d'écrire. Je te renie, phrase immonde, trop longue, moche à pleurer, je te renie solennellement, et je n'ai pas le courage de te corriger !) 

 

Bref, j'ai voulu classer mes livres par ordre alphabétique. 

 

J'y suis depuis mardi. 

 

C'est titanesque et complètement débile. Il y a des piles partout, et cet imbécile de chat roux croit que c'est une sorte de jeu. Il saute d'une pile à l'autre, faisant tomber la quatrième pile des "F" au beau milieu de la seconde pile des "J", ou bien je mets le bouquin de trop dans la pile des "B" et tout s'écroule encore, de toute manière il n'y a même plus la place de passer entre les piles et Clopin, les bras croisés et le sourcil menaçant, m'a bien prévenue qu'il n'y aurait plus aucune étagère supplémentaire à espérer . 

 

Les livres sont vieux, pleins de poussière, certains (ceux édités avant guerre) s'effritent sous mes doigts, je tombe sur des auteurs invraisemblables et comment ce fait-ce que j'ai TOUTE la collection de Janet Frame (entremêlée dans les H, évidemment) - et au bout, quand j'aurai remis tous les bouquins sur toutes les étagères, j'aurai, c'est sûr désormais, tous les V, W, X, Y, Z qui vont me rester sur les bras. Or, dans les W y'a Woolf, là aussi je crois bien que j'ai toute la collec, dans les Z Zola, grands dieux je ne peux quand même pas balancer Zola, non, non, d'ailleurs le chat roux est assis sur la pile des Rougon et se lèche soigneusement les pattes, l'air de dire "ceci est ma pile", du coup j'attrape disons un seul livre par minute et au lieu de le classer je reste là, comme une idiote, en priant à l'intérieur qu'une troupe de lutins enchantés, sortis des contes d'Andersen (pile des "A") viennent me sortir de là. 

 

Encore, quand Clopin est dans la pièce, je peux me réparer un peu : je lui lis au fur et à mesure des extraits des bouquins qui me tombent sous la main. Lui, ça le berce, et moi, ça me permet de constater que, définitivement, Verlaine (un V !) est un bien meillleur poète que Milocsz, dont le désespoir me fait tartir un maximum (comment pouvais-je m'enfiler ça avec délices à 17 ans, c'est un mystère !)

 

Dire que, quand je suis partie de chez mes parents, j'avais à la main, toute fière, une valise remplie de livres. Je trouvais, à l'époque, que c'était considérable... 

 

 Je pense que j'aurai fini mon tri vers mes soixante-quinze ans...

 

Une seule solution : le plongeon. 

 

 


Partager cet article

commentaires

joe 11/09/2011 12:18



bonjour


j'ai lu aussi la critique sur Abecassis dans le Monde litt. J'ai lu son livre, c'est une critique injustement mortifiante. Que ce livre ne soit pas le chef d'oeuvre de la rentrée, soit. Mais
qu'on le détruise, non. La critique, si elle se veut négative, doit reposer sur de l'argument. Autre exemple, j'ai lu Ovaldé, je n'ai pas apprécié. Le critique du Monde , Ph-J Catinchi, en a fait
une lecture différente de la mienne, qui donne envie de lire ce livre mais avec nuance, sans enthousiasme démesuré. Une critique balancée. Pas Noir/blanc, bien/mal. Ce que Chevillard fait ds le
Monde montre qu'il n'est pas honnête homme.



paul edel 10/09/2011 16:18



chère clopine,


avez vous lu la chronique d'eric chevillard dans" le monde?" il fait de la critique littéraire à la hache, avec une jubiliation dans l'humiliation qui laisse songeur ,le petit bourreau qui
sommeillait en lui s'est réveillé,  vraiment  pas terrible,j'avais raison de me méfier de ce type aux aphorisme pincés, prétentieux et d'une violence saccageuse, voire article sur
eliette abecassis.



Présentation

  • : Clopine..Net !
  • Clopine..Net !
  • : bavardages, causeries, conversations, colloque, conférence, discussion, échange de vues, propos, causerie babillage, causette, palabre, commérage, conciliabule, jacasserie, parlote et autres considérations
  • Contact

Livre paru...

      Disponible sur amazon.com

1-2couv recherche finie

Livres à paraître...

Book-1 Carte*-copie-1

Archives