Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 13:49

On ne saura donc jamais ce qui peut bien se passer entre un de shommes les plus puissants de la planète, blanc,  richissime, pourvu d'une épouse ravissante, et une obscure pour ne pas dire noire comme l'ébène femme de ménage, dans une chambre d'hôtel. On ne le saura pas, parce que les preuves matérielles - salive, sperme- sont muettes sur les intentions. Et que l'intention ne se constate pas, elle s'apprécie. 

 

La loi n'est pas la justice, c'est la loi. Qu'elle bénéficie plus à l'un qu'à l'autre, comment pourrait-on s'en étonner, puisqu'elle est faite par et pour les uns ? 

Nafissato est une menteuse, nous dit-on. Voilà au moins qui devrait exclure définitivement l'hypothèse du "complot" : si des puissants ennemis du puissant patron du FMI avait voulu le faire tomber dans un piège, ils n'auraient certes pas choisi une aussi piètre comédienne, s'emmêlant dans ses mensonges, s'embrouillant, présentant 7 ou 8 versions des faits... Donc, le terme de "menteuse professionnelle", que je viens de lire et qui m'a fait sursauter, me semble particulièrement mal venu. 

 

Je voudrais aussi  rappeler pendant des siècles et des siècles, le mensonge et la dissimulation ont été la seule porte de sortie des opprimés - donc des femmes, ou des enfants ... Cosette ment, pour ne pas avoir à chercher de l'eau, la nuit, à Montfermeil - Or, les hommes et les chevaux doivent boire quand ils ont soif, voilà tout. 

 

Je voudrais enfin souligner que l'hypothèse d'une innocence de DSK "parce qu'il pouvait avoir n'importe quelle femme à n'importe quel moment, il était assez riche pour ça", relève d'une conception simpliste, pour ne pas dire complètement bornée, de ce qu'est un viol. Le violeur  serait  donc celui qui n'est pas assez "puissant" pour s'offrir une femme consentante - une sorte de victime de la société et du marché du sexe, en quelque sorte...  Toutes les statistiques disent le contraire, et notamment la première d'entre elles (les viols s'opérant le plus souvent à l'intérieur des familles). Le violeur est celui qui jouit du viol, c'est-à-dire qui  tire sa jouissance en réduisant par la force l'autre à l'état d'objet sexuel. Mais vous savez, je dis ça, je dis rien....

 

 


 

 

Partager cet article

commentaires

judith 28/08/2011 19:23



Ce qui m'etonne dans cette affaire,c'est qu'on n'evoque à aucun moment la version de  dsk sur  lr deroulement des faits, au dela l'etiquette globalisante "relation consentie.


Et des lors on se sent fondé à se poser des questions précises   dont on s'etonne que le procureur ne les ait pas abordéees:


En combien de temps et en quels termes s'est negocié  le consentement prealable dd'une femme qui entre dans la chambre d'un inconnu  pour en ressortir 7 minutes plus tard ,prestation
achevée.


A supposer que se soit ecoulé un temps suffisant pour la proposition , l'accepatation et la realisation de cette passe, il est clair que la relation consentie de cette
femme  avec un homme qu'elle ne connaissait pas et qu'elle ne reverrait pas ne pouvait avoir d'autre sens que la remuneration qu'elle pouvait en tirer.Or a-t-on demandé à Dsk s'il lui
avait proposé de la payer et combien ?


Son eventuel embarras sur cette question aurait pu signer sa culpabilité  et confirmer la version du mâle en rut qui bondit sur le premier animal femelle à sa portée


ce qui n'exclut pas evidemment la version du complot ,où Naffissa aurait été un appât, chargée de provoquer ce violeur potentiel ,mais qui par ses maladresses ne se serait pas montrée à
la hauteur de sa mission


  impersonnelle



Présentation

  • : Clopine..Net !
  • Clopine..Net !
  • : bavardages, causeries, conversations, colloque, conférence, discussion, échange de vues, propos, causerie babillage, causette, palabre, commérage, conciliabule, jacasserie, parlote et autres considérations
  • Contact

Livre paru...

      Disponible sur amazon.com

1-2couv recherche finie

Livres à paraître...

Book-1 Carte*-copie-1

Archives