Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 11:28

J'organise donc, le samedi 23 mai, une sorte de "journées portes ouvertes" autour des albums photos de Jim - qui en aura confectionné toute sa vie, avant que sa terrible maladie ne l'en empêche.

Comme il faut vendre la petite maison de Rouen pour des histoires de sous (l'EPHAD, ça coûte !) , et qu'avant de la vendre, il faut la vider, ces albums, en bien trop grand nombre pour être "récupérés" par la famille (qui a sélectionné la dizaine qui la concerne), étaient promis à la benne à ordures...

C'était vraiment trop dommage, car les albums témoignent, non seulement du passé, mais des différentes périodes de la vie de Jim. Sa vie de jeune étudiant à Rouen, la période "Etreville" auprès de N., sa compagne d'alors, et de sa fille M., la période de la rue Eau de Robec à Rouen, puis la colocation à 7 ou 8 rue Muller, enfin la petite maison de la rue Louvet, avec Clopinou et moi. Quand nous en sommes partis pour rejoindre Clopin, en 99, l'album "la vie continue" s'est arrêté sur une seule photo : des traces solitaires de pas dans la neige... Jim continuait seul, et puis tout ça s'est arrêté.

je suis persuadée que c'est une bonne idée que chacun puisse choisir, au gré des albums, les photos du passé : c'est une sorte de reconnaissance de l'amitié de Jim, qui s'en "nourrissait", qui en avait tant besoin. C'est aussi une trace de nos différents parcours, et de nos sincère tentatives de "vivre autrement" qu'en reproduisant les modèles parentaux, tentatives qui ont bien entendu largement échoué, pour la majorité d'entre elles...

Mais c'est une gageure : combien de copains feront le déplacement ? A peine une poignée, et encore... Avec bien des atermoiements. Les belles utopies des jeunes années ont parfois cédé la place à des rancunes tenaces, des exclusions, des "excommunications". Je n'en suis moi-même pas sortie indemne, n'est-ce pas, me fâchant avec celle-ci, ou celle-là. Les motifs de dispute, souvent dérisoires, cachaient en fait de bien plus profondes divergences, des sortes d'incompatibilité de vue et de vie... Comme Sartre avec Camus ? Eh oui, je le dis avec un sourire parce qu'il faut bien entendu relativiser, mais à un moment donné, même avec l'envie de l'amitié, (et dieu sait que, pour mon cas perso, cette envie m'a si souvent conduite à avaler quelques couleuvres de la plus belle couleur...), les parcours s'éloignent les uns des autres.

Soupir. Je sais déjà que samedi, untel ne viendra pas "parce qu'il pourrait croiser" tel autre... Et que ceux qui feront l'effort de venir auront sans doute bien des réticences, des arrières-pensées, des regrets ou une petite amertume. J'espère que les photos de Jim (bon sang, que nous étions jeunes, et que nous étions beaux !) seront plus fortes que les mesquineries dans lesquelles il serait si facile de tomber...

Et si personne ne vient, j'aurai toujours la ressource d'écouter Villon...

"Que sont mes amis devenus

Que j'avais de si près tenus

Et tant aimés ?

Ce sont gens que le vent emporte

Et il ventait devant ma porte

L'amour est morte..."

Partager cet article

Published by

Présentation

  • : Clopine..Net !
  • Clopine..Net !
  • : bavardages, causeries, conversations, colloque, conférence, discussion, échange de vues, propos, causerie babillage, causette, palabre, commérage, conciliabule, jacasserie, parlote et autres considérations
  • Contact

Livre paru...

      Disponible sur amazon.com

1-2couv recherche finie

Livres à paraître...

Book-1 Carte*-copie-1

Archives